Faire de la randonnée sauvage avec les enfants

Lorsque l’on souhaite passer un peu de temps en famille, et loin du mouvement urbain que le quotidien peut apporter, faire une randonnée avec les enfants peut représenter une belle journée d’évasion pour tous. Il y a bien sûr d’autres activités qui peuvent répondre à ce besoin, mais la randonnée vous permet de faire du bien à votre corps et à celui de vos enfants.

Avant de préparer votre journée, ou votre week-end de marche, vous devez cependant connaître quelques recommandations qui vous aideront à passer une journée idéale, et qui satisfera les enfants, comme les parents.

Trekking en montagne

Tout d’abord, il est important de savoir que les enfants ne peuvent pas tous marcher la même distance, selon leur âge. Cette donnée est particulièrement importante, notamment pour les organisateurs de sortie avec enfants, où il faut savoir gérer l’activité de ces derniers. A partir de 10 ans, le corps humain peut endurer autant de marche qu’un corps adulte. C’est avant cet âge qu’il faut faire attention à la quantité de marche que l’on souhaite effectuer.

  • Si vous marchez avec un (ou des) enfant de 3 ans ou moins, ne prévoyez pas de le faire marcher plus de 3 kilomètres
  • Si vous marchez avec un (ou des) enfant de 4 ans ou moins, pas plus de 4 kilomètres de marche
  • Si vous marchez avec un (ou des) enfant de 5 ans ou moins, il ne faut pas prévoir de distance supérieure à 5 kilomètres
  • A partir de 6 ans, les enfants peuvent endurer jusqu’à 6 kilomètres de marche
  • A partir de 7 ans, ils sont capables de marcher pendant 9 kilomètres
  • A 8 ans, ils peuvent faire de la randonnée sur plus de 11 kilomètres

Pour les enfants de moins de 3 ans, une promenade en randonnée est également possible, mais il faudra penser à s’équiper pour pouvoir le porter. Les poussettes pourraient être utilisées, mais peu de sentiers sont équipés pour du tout-terrain. Il est fréquent que l’enfant demande alors de marcher un peu, et certains sont même capables de se dégourdir les jambes sur 1 kilomètre !

Tentez également d’habituer vos enfants progressivement à faire de la marche régulièrement. Certains considèrent cela comme une vraie corvée, alors qu’après quelques sorties, ils verront cette sortie comme un vrai plaisir.

Cet article traitant plus particulièrement de la randonnée sauvage, soyez extrêmement attentif à la protection avec laquelle les enfants sont équipés. En cas de forte chaleur, prévoyez de la crème solaire et des chapeaux. Pensez également à couvrir tous les membres du corps, sauf le visage, afin d’éviter les piqûres et les égratignures sur les jambes et les bras.

Afin de rendre votre périple plus agréable, tâchez de vous renseigner sur la météo ; peu de gens apprécient de marcher lorsqu’il pleut.

Pour finir, évitez les dénivelés. Les plus jeunes auront du mal à gérer les descentes, qui sont en plus facteurs de chutes et d’accidents. Alors que les collines, ou les montées, peuvent vite décourager les enfants. N’hésitez pas à prendre des pauses, et à montrer le chemin parcouru, afin de susciter leur motivation. Une petite récompense, comme un pique-nique, peuvent également attirer l’enfant à faire davantage d’efforts et à apprécier sa randonnée.